Enterrement de vie de célibataire

Voici une idée qui vas vous plaire les filles ,surtout pour sortir entre copines que ce soit à Paris pour une soirée entre collègue, à Lille pour un enterrement de vie de jeune fille ou à Lyon pour un pot de départ... avez vous pensé à un spectacle chippendales ?

enterrer sa vie de célibataire

« Témoignages »

Vous avez organisé un enterrement de vie de garçon, un enterrement de vie de jeune fille, vous êtes chargé ou avez eu la charge d’organiser l’enterrement de vie de célibataire de l’un de vos amis ou de l’une de vos amies. Défis délirants, week-end surprise, que lui avez-vous réservé pour ses derniers jours de célibat ? Surprises, gages, jeux de pistes, sports extrêmes, dîners spectacle bien arrosés : quand une bande de copines ou de copains fête le mariage d’une ou d’un des leurs, ça déménage ! Et vous, comment s’est déroulé votre enterrement de vie de jeune fille ou de jeune homme ?

« Enterrement de vie de jeune fille »

Mes amies étaient toutes habillées en blanc (toute la journée) et moi j’avais ordre d’être en noir et rouge. Nous sommes allées dans un endroit qui m’était inconnu et là-bas un pompier avec son gros camion est venu me chercher, m’a donné des affaires de pompier et on est partis à la caserne où j’ai dû faire des exercices d’entraînements. C’était très drôle et je ne m’y attendais pas du tout. La journée a continué avec un pique-nique préparé par chacune, puis un massage au chocolat. Un resto espagnol, une fin de soirée en bodega puis on a toutes dormies au même endroit. J’ai eu plein de petits cadeaux toute la journée qui se référaient à ma vie passée et d’autres pour mon mariage (la jarretière… ) Elles m’ont déguisées et prises en photo dans plein de tenues différentes et ont plus tard envoyé un calendrier avec ces photos à mon mari ! C’était super sympa. C’était une journée formidable, je n’aurais pas pu imaginer mieux

« Enterrement de vie de jeune homme »

Nous avons débarqué à 2 un matin de bonne heure pour tirer le futur marié du lit ou il roupillait encore. Objectif de notre intrusion : à l’occasion de son enterrement de vie de garçon, nous avions passé une annonce de casting dans le canard du coin, pour un entretien préalable avant signature d’un contrat de mannequinat pour une société de vente de vêtement par correspondance. Bien sûr, le canular était grossier, mais notre ami dirigeant une agence de communication, il n’a pas été difficile de lui faire gober l’info, d’autant plus qu’on ne lui en a pas laissé passer l’occasion. 20 mn après son brief et l’installation du matériel (deux caméras numériques branchées en permanence dans son salon), la première candidate s’est présentée. En réalité, les prétendantes étaient toutes des copines que ne connaissait pas notre victime et à qui on avait attribué un rôle. Notre futur marié a donc dû improvisé avec une fille totalement introvertie (impossible de tirer la moindre information), une bimbo extravertie (jolie et sexy), une Anglaise ne parlant que sa langue (avec son niveau 5°, c’était poilant) et une jeune fille avec son papa très vigilant sur le côté “éthique” des prises de vue. Bien sûr le clou du spectacle s’est joué à ce niveau là puisque nous avons fait en sorte de faire perdre totalement pied à notre victime. De notre côté, nous étions attablés dans un bar au pied de l’immeuble, totalement hilares des rapports de nos prétendantes sur la façon dont s’étaient passés les entretiens.

« Contacter nous »

Vous pouvez nous contacter directement par téléphone 7jrs/7jrs de 9h00 à 2h00 du matin au 01 80 91 52 93